Modélisation hydraulique : AMENIS questionne l’aléa du PPRi de l’Aussonnelle.

Missionné par l’entreprise Bouyer-Leroux-Structures, dans le cadre de l’étape de concertation sur l’aléa du PPR inondation de l’Aussonnelle, AMENIS a réalisé l’étude hydrologique et hydraulique (bidimensionnelle) du cours d’eau sur le secteur des briqueteries de Colomiers.

L’Aléa réalisé sur la base des cartes hydrogéomorphologiques de la CIZI apparaissait disproportionné par rapport à l’hydrologie effective du cours d’eau. Toute la plateforme industrielle de la briqueterie passait en aléa fort. Or, le secteur était fortement remanié à la fois par la plateforme industrielle (cours d’eau enterré dans un dalot en béton de 500m de long)  et la Nationale à 4 voies Toulouse Auch qui longe la plateforme, ce qui invalidait l’approche Hydrogéomorphologique pour un tel cours d’eau sur ce secteur.

Après discussions avec la DDT, les scénarios hydrauliques à modéliser pour caractériser l’aléa ont été définis. Le principe de précaution maximum a été retenu qui consistait à étudier les cas où le dalot était partiellement obstrué voire totalement ruiné avec un débit dépassant de plus de 30% le débit centennal calculé selon différentes approches hydrologiques (Socose, Gradex, Shyreg,..) et l’analyse des données hydrométriques de la station de Seilh à l’aval.

La modélisation 2D a été réalisée avec le  modèle Sobek de Deltares (ex Delft Hydraulics) qui permet de réaliser le couplage 1D-2D nécessaire dans ce type de problèmes où une partie des écoulements passe dans des conduites et une partie en surface en zones naturelles et/ou bâties. La longueur de cours d’eau modélisée est de 6 km ; la résolution moyenne du maillage de 5m.

Au final le modèle a montré que même dans le cas de la ruine complète du Dalot, une partie de la plateforme industrielle n’était soumise qu’à des aléas faibles ou nuls. Dans le cas d’embâcles réduisant de 30% la section d’entrée du dalot l’aléa calculé est de moindre extension. La question de la position de l’État en matière de risques inondation qui applique ici la même doctrine pour un dalot en béton enterré que pour les digues est posée.

Visualiser le film des écoulements lors de la rupture du dalot

Lors de la ruine du dalot, nous observons l’eau submerger brusquement l’autoroute et une partie de la plateforme.

 

 

 

Comments are closed